Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Goji pour votre Santé
  • Le Goji pour votre Santé
  • : Tout sur le Goji et la Santé. Tout sur la Santé par le Goji.
  • Contact

Plus sur le Goji

Plus d'informations
sur le Goji:


gojisante@gmail.com

Recherche

Bienvenue!

Le Goji est, très certainement, l'un des plus merveilleux Cadeaux offerts, dans la Nature, par le Créateur de Tout. Le présent site a pour fonction de modestement offrir aux chercheurs en quête d'une aide valable pour soutenir leur santé chancelante une information de base sur le goji et ses principaux bienfaits. Au fur et à mesure des nouvelles expérimentations il s'enrichira des nouveaux témoignages fournis par de nouveaux bénéficiaires de cet authentique Don du Ciel et de la Terre!

Archives

16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 18:35

 

The Science behind the Goji

  Vitamins, Minerals, and Amino Acids 

Treasured for longevity and energy in the Tibetan culture, Lycium Goji berries became the focus
of recent intense medical  research when scientists discovered that these berries contain an
abundance of health- promoting constituents including:

• 18 amino acids • 21 trace minerals • 6 essential fatty acids • vitamins B1, B2, B6 
• vitamin E • more antioxidant power than any other food! - Tufts University study

Scientists Find Lycium Goji Berries A Powerful Immune-Supporting Agent

In addition to being the best antioxidant food  available, the Goji berry has powerful
immune-supporting agents, as verified by modern scientists and have been found to
have extremely high levels of immune-stimulating  polysaccharides. The Tibetan
Lycium berries (Goji) are also an astonishing 16 to 17 percent protein by weight.

Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 06:58


Goji Tibétain et Médecine Tibétaine

 

Le Goji Tibétain original est devenu populaire grâce à son utilisation dans la Médecine Tibétaine et parmi les peuples nomades de ces régions. Le Tibet est l’endroit le plus plus haut sur la Terre et où l’on trouve le Lycium le plus pur avec l’énergie nutritive la plus riche. En Mongolie également l'on trouve du Goji sauvage d'origine tibétaine. Pour l'appellation "goji tibétain" ce qui importe ici est, davantage que le pays lui-même, donc la notion de terroir.


Voici une description de l’approche de la conservation et la culture. Les plantes médicinales peuvent être produites de trois façons:


1) Culture intensive: La monoculture dans une zone relativement petite en utilisant des engins agricoles modernes.


2) La régénération naturelle: La collecte et la propagation de plantes de grandes zones protégées où elles poussent sans l’intervention humaine.


3) Semi-intensive production: Le semis ou la plantation de plantes médicinales ainsi que les plantes qui poussent normalement dans leur habitat naturel. Cela peut être fait sur le sol et l’autorisation de replantation dans des sites de culture.


Cette baie rouge spéciale se trouve à l'état sauvage dans les vallées reculées et les coteaux qui serpentent le long de zones de la ceinture verte au Tibet, mais surtout en Mongolie. C'est là que les meilleures conditions existent pour la production de la plupart des éléments nutritifs des aliments denses sur la Terre. Les températures deviennent très froides et très chaudes (à partir de 102 ° F à -16 ° F). Ce sol et le climat produit les toutes spéciales baies tibétaines de Goji, qui sont petites, grosses, belles et célèbres. Elles sont de couleur rouge foncé avec peu de graines et un goût délicieusement doux. En gros, les baies séchées de Goji sont rouge vif et de la taille d'un raisin sec, mais pas tout à fait douces comme un raisin sec. Leur saveur peut être comparée à une combinaison de cerises, de dates, et  de framboises.

Cela peut être comparé à la façon dont les plus hauts bleuets antioxydant squ'on trouve aux États-Unis proviennent du climat rigoureux et pourtant riche et fertile de l'Alaska.

Les recherches menées dans les laboratoires du Nouveau-Brunswick au sujet des bleuets
intensivement cultivés et étudiés aux Etats-Unis, a montré une corrélation directe entre des climats rudes et la présence des antioxydants dans les fruits.

Les plantes donnent tous les éléments nutritifs dont elles ont besoin pour être en bonne santé et fabriquent les substances nécessaires pour se protéger des environnements difficiles.


L'expérience montre que les éléments nutritifs et antioxydants des baies de Goji améliorent les communications cellulaires et présentent des propriétés anti-inflammatoires. Il a été montré que ces substances augmentent la fonction mitochondriale et la désintoxication. Il a également été démontré que les aliments riches en nutriments tels que les baies de Goji sont de loin supérieurs à la supplémentation en nutriments isolés figurant dans les jus, de capsules ou de comprimés.


ElIes sont naturellement riches en caroténoïdes antioxydants, en vitamine A et en zéaxanthine. Elles contiennent des vitamines du complexe B, de la vitamine C, et d'importants polysaccharides. Ces petitres baies  spéciales contiennent plus de protéines que le blé entier (10% de protéines) et fournissent 18 acides aminés différents, y compris les 8 acides aminés essentiels. En outre, les baies de Goji sont pleines de nombreux phytonutriments.

 

Usage médical et propriétés énergétiques de la baie de Goji

 

La baie de Goji - Lycium Tibeticum/Chinensis - est utilisée en Médecine Tibétaine pour apporter une force immunitaire tonique aux formules incluant d'autres plantes. En raison de ses propriétés neutres et doucement énergiques, elle est utilisable pour la réalisation de nombreuses formules qui traitent à la fois l'étiologie des maladies chaudes et des maladies froides, et est aussi utilisée comme source de nourriture qu'elle soit fraîche ou séchée.

 

Le Lycium barbarum chinois wolfberry a une nature énergétique qui est chaude, âcre et ne convient pas pour une utilisation où les conditions de chaleur sont déterminantes, ou lorsque la rate est faible et  la digestion difficile. En médecine chinoise, ell eest utilisé uniquement en association avec d'autres herbes pour harmoniser la formule, elle n'a traditionnellement jamais été utilisée comme source alimentaire unique.


Source: Institut Tanaduk

0
Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 16:12

 

TEMOIGNAGE SUR LE GOJI SEMI-SAUVAGE


Voici la retransmission d'un témoignage, où l'on voit, une fois de plus, qu'il y a goji et goji et que l'être humain n'est pas encore prêt de faire aussi bien que la Nature!:


«Je m’intéresse au Goji depuis plusieurs années et, récemment, j’ai eu l’opportunité de faire tester avec une machine Mora 3 types de baies de Goji, dont 2 que l’on trouve sur tous les salons bio à Paris, une d’ailleurs ayant le label AB, la 3ème  provenant d’une association  faisant venir du Goji semi-sauvage, d’une aspect un peu moins beau, qui pousse du côté chinois en Himalaya. [Note de Goji-Santé: A ce sujet, le "côté chinois de l'Hymalaya", sauf erreur, c'est le Tibet. Rappelons ici que, à notre connaissance, il n'y a pas de goji sauvage commercialisé en Europe qui provienne du Tibet, donc, actuellement, de Chine. Le seul goji sauvage commercialisé en Occident ou en Amérique, bien que souvent appelé "Lycium Tibeticum" ou "Lycium Tibétain" (il y en a aussi, au Tibet, mais il n'est pas exporté), provient, en fait, quelle que soient les différentes étapes de son transport, de Mongolie.]


Pour ceux qui ne connaissent pas ce type de machine, elle est basée sur l’électropuncture du Dr Voll. L'on mesure l’état énergétique de nos méridiens qui devrait être à 50 mV à l’équilibre. Puis l'on place en série avec la machine l’échantillon, pour voir son effet énergétique sur nos méridiens!


Pour deux des échantillons des baies Goji achetés sur un salon parisien, les résultats sont carrément mauvais!  Ils créent un déséquilibre, une grosse baisse d’énergie. Le 3ème, lui ramène les valeurs mesurées avant l’essai avec les échantillons, vers l’équilibre. Le produit est donc rééquilibrant et a un effet régulateur  au niveau énergétique.

 

Je préfère ne citer aucune marque, mais je vous encourage à faire ce genre de tests chez des praticiens équipés, vous serez surpris des résultats!

 

Donc, le seul qui, à ma connaissance, est bon est le goji semi-sauvage, qui a poussé naturellement.


Malheureusement, je ne sais pas si l'on en trouvera encore longtemps, vu l’engouement occidental pour ce produit.


Je tiens à votre disposition le résultat de mes essais par mail pour ceux que cela intéresse. S. L.».


Ce texte a été reçu par mail (via la Belgique). Pour l'heure, Goji-Santé ne dispose pas encore des résultats précis des essais ci-dessus mentionnés, mais les communiquera sur le blog lorsqu'ils auront été reçus... Donc, à suivre...

Quant à la question de savoir s'il y en aura encore longtemps "pour tout le monde" (qui en désire), elle demeure ouverte. Tout dépend si la demande de goji semi-sauvage s'accroit sensiblement ou non par rapport à la demande de goji cultivé. Heureusement pour les vrais amateurs de semi-sauvage - lesquels demeurent un minorité -, une part importante des consommateurs préfèrent économiser quelques Euros et s'accomoder du goji cultivé. Pour une salade exotique, cela peut suffire. S'il s'agit de soigner sa santé, c'est, tout naturellement, autre chose...

On ne le dira jamais assez, ce qui est le plus important dans un aliment, ce n'est pas le pourcentage de glucides, lipides, protides, ce n'est pas même les sels minéraux ou les vitamines ou autres nutriments de valeur qu'il contient, c'est l'aspect énergétique, la qualité et l'intensité de sa vibration, autrement dit, de son 
irradiation (rien à voir avec le fait d'être "irradié" pour être stérilisé!)...

Jusqu'à il y a peu seuls les radiesthésistes semblaient être à même de pouvoir évaluer ces choses; à présent,
de façon plus objective, les machines, telles le Mora ou le Physioscan s'y mettent... Et il semble que ce ne soit qu'un début! Les résultats apportés par ce genre d'appareils sont, certes, très intéressants, mais rendent-ils compte de l'entièreté de la réalité, cela reste probablement encore à établir... La bonne appréciation résulte certainement d'un juste équilibre entre une part d'objectivité et une part de subjectivité...
 
 
Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 08:35

La baie de goji, une alliée
pour défendre l'organisme


"La baie La baie de goji, une alliée pour défendre l'organisme", c'est sous ce titre que le magazine "Pratiques de Santé" , sous la signature de B. Taffin, parle du goji dans son dernier numéro de Décembre 2008.

Extraits de l'article

"Le goji, une baie qui pousse dans l'Himalaya, puise sa richesse nutritionnelle hors du commun dans sa capactité à survivre en climat extrême. Sa réputation gagna aujourd'hui l'Occident. De nombreuses études scientifiques ont révélé la singularité de ses polysaccharides et présence d'un composant rare, le germanium. Tandis que sa culture se répand dans le Nord de la Chine." (...)

Commentaire: La première chose qui est mise en avant par la revue "Pratiques de Santé" c'est la capacité de la plante à survivre en climat extrême. C'est précisément pour cette raison que le goji poussant en altitude (climat extrême) a une plus grande richesse nutritionnelle que celui qui pousse en plaine.

"Les  médecines traditionnelles tibétaine, chinoise et ayurvédique utilisent les baies et les racines de goji depuis des millénaires pour son efficacité étonnante sur le foie, la vision, et les systèmes cardio-vasculaire et nerveux." Plus d'une centaine d'études scientifiques ont depuis confirmé toutes ces aplications, attribuables en partie aux quatre polysaccharides fabriqués par le goji pour résister au stress." (...)

Commentaire: Il s'agit, bien évidemment, du stress climatique, dû à l'altitude, où pousse, de façon entièrement naturelle, le goji poussant tout seul dans la Nature.

"Les plantes qui fabriquent le plus de polysaccharides sont celles qui sont soumises aux plus grand stress, qui peuvent être causés par des températures extrêmes, une altitude très élevée, ou de fortes précipitations."

Commentaire: Il est clair, de ce point de vue, que les variétés acclimatées par l'homme pour pousser en plaine perdent, par adaptation à des conditions extérieures nettement plus faciles pour la plante, une partie de leurs capacités à fabriquer ces précieuses molécules de défense. D'où la supériorité naturelle des plantes d'altitude, possédant, de ce simple fait même, une bien plus grandebio-activité.

"Ces polysaccharides sont assimilables par l'homme et, comme pour les plantes, ils le protègent de toutes les maladies en régulant le système immunitaire."

Commentaire: Ceci explique donc, tout naturellement aussi, l'extraordinaire amplitude d'applications du goji sauvage.

"Elles stimulent les systèmes immunitaires hypo-actifs ou, à l'inverse, ralentissent les hyperactifs à l'origine des maladies auto-immunes. Les polysaccharides préviennent également les complications cardio-vasculaires, équilibrent le taux de sucre sanguin, abaissent le taux de cholestérol et augmentent l'absorption du calcium.

Enfin plusieurs études montrent leur capacité à inhiber la croissance des tumeurs et à neutraliser les effets secondaires de la chimiothérapie."

Commentaire: Il ressort de là que le goji vivant dans les conditions climatiques les plus difficiles et fabriquant ainsi le plus de polysacharides anti-stress est le plus approprié à faire régresser les tumeurs cancéreuses.

Parmi les effets secondaires fort négatifs de la chimiothérapie il y a le fait que les malades soignés par chimiothérapie, le plus souvent, perdent leurs cheveux. Or il a été vérifié que la prise de goji sauvage pendant une chimiothérapie peut éviter aux cheveux de tomber! Ce qui évite de devoir, pour ces malades, à avoir recours à l'artifice d'une perruque. C'est assurément un point très positif à l'actif du goji!

"La vitamine de l'oxygène - Aussi appelée vitamine O (pour Oxygène) le germanium organique est capable de favoriser l'oxygénation des cellules. Le goji se classe en tête des plantes ayant la plus forte concentration en germanium, avec l'aloès et le ginseng. Or la principale cause d'un cancer est le manque d'oxygène dans l'organisme. Otto Warburg, Prix Nobel de médecine, a démontré que le germanium organique, en facorisant l'oxygénation des cellules, réduit considérablement le risque de cancer."

Commentaire: Chacun sait qu'en altitude l'oxygène est rare. Il n'est donc pas surprenant que, pour compenser cette carence en oxygène, le goji d'altitude soit contraint de se fabriquer une molécule spéciale pour accroître l'oxygénation de ses cellules. 

"Le fruit de la longévité - Pas plus gros qu'une framboise, le goji est pourtant le champion toutes catégories des antioxydants. Il contient 18 sortes d'acides aminés dans des quantités huit fois supérieures au pollen, qui est pourtant une référence en la matière. Il est quatre cent fois plus riche en vitamine C que l'orange et renferme 13% de protéines de plus que le blé entier." (...)

"La baie de goji contient aussi des béta-sisterols aux propriétés anti-inflammatoires et de la bétaïne, utilisée par le foie pour produire de la choline, molécule garantissant l'intégrité des membranes cellulaires."

"Cet intérêt nutritionnel est, bien sûr, lié aux conditions naturelles dans lequel pousse le goji." (...)

Commentaire: C'est le bon sens même. L'intérêt du goji dépend de là où il a poussé, certes de la qualité du sol, de l'exposition, etc., mais aussi et surtout de l'altitude. Plus une plante pousse haut, plus elle est contrainte, pour survivre, de développer des qualités et des propriétés exceptionnelles. Ceci ressort d'une loi de la Nature, la loi de l'adaptation. Jamais une plante de serre n'offrira autant de vitalité qu'une plante sauvage! Or le goji sauvage est la plante comestible qui pousse le plus haut sur la Terre!

"En France, on le trouve sous forme de baies déshydratées. Vous en consommerez une poignée (30 grammes) par jour."

Commentaire: Une poignée peut, en effet, suffire, à titre préventif, pour les personnes bien portantes. Pour les autres, deux poignées et plus sont recommandées.













 
Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 22:37

L'ouvrage à paraître en Juin 2008 est ainsi présenté par l'éditeur "Equilibre":

GOJI

FRUIT MIRACLE DE L’HIMALAYA

Guide complet de l’antioxydant naturel
le plus puissant du monde

 

Petit fruit de l’Himalaya, le Goji est le secret de longévité des peuples centenaires de ses vallées isolées.

Utilisé depuis des millénaires par la médecine chinoise et tibétaine, le Goji est tellement précieux qu’il a été déclaré «Trésor National» par la Chine!

Arme secrète des athlètes chinois pour les Jeux Olympiques, le Goji est l’antioxydant naturel le plus puissant du monde..

Les recherches scientifiques de l’Institut de Médecine Tibétaine du Dalaï Lama ont prouvé qu’il contenait un mélange unique d’acides aminés, d’acides gras essentiels, de minéraux et oligo-éléments, de vitamines et d’antioxydants dont plusieurs sont uniques au monde.

Le Goji est utilisé pour de nombreux problèmes de santé: immunité, cancer, tension artérielle, maladies auto-immunes, diabète, maladies inflammatoires, cholestérol, ostéoporose, allergies, stress, anémies, impuissance, ménopause, dépression, arthrite…

Il régule l’équilibre acido-basique et donne une énergie incroyable. C’est d’ailleurs le secret de virilité des vieux Tibétains…

En quelques années, il est devenu l’antioxydant préféré des naturopathes américains et du tout Hollywood!

Découvrez dans ce livre
les applications pratiques du Goji

pour retrouver santé et bien-être au naturel.

 

Auteur: Vivian Alba

Nombre de page : 112 pages

Format : 15 X 21 cm

Mise en vente : Mars 2008

Isbn13: 978-2-916008-20-2

Prix TTC: 14,95€

 

 

 

 

Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 11:15

Pour 100 grammes de goji:

Calcium

112.50 mg

Phosphore

203.10 mg

Fer

8.43 mg

Beta-Carotene (source de vitamine A)

8.43 mg

Thiamine (vitamine B1)

7.38 mg

Riboflavine (vitamine B2)

1.27 mg

Niacine (vitamine B5)

4.32 mg

Acide ascorbique (vitamine C)

18.4 g

Energie (KiloCalories)

343.90 kcal

Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 11:13

Pour 100 grammes de goji:

Water Content

12.00 g

12%

Ash Content

3.16 g

3.16%

Fat

7.14 g

7.14%

Protein

12.10 g

12.10%

Carbohydrate

57.82 g

57.82%

Fiber

7.78 g

7.78%

Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 11:04


 

 Contenu  Nutritionnel

pour 100 grammes de goji

Alanine (ala)

500 mg

Arginine (arg)

518 mg

Aspartic acid (asp)

1,541 mg

Cysteine (cys)

63 mg

Glutamic acid (glu)

1,171 mg

Glycine (gly)

145 mg

Histidine (his)

184 mg

Isoleucine (ile)

175 mg

Leucine (leu)

309 mg

Lysine (lys)

266 mg

Nethionine (met)

39 mg

Phenylalanine (phe)

136 mg

Proline (pro)

1,530 mg

Serine (ser)

478 mg

Threonine (thr)

356 mg

Tyrosine (tyr)

100 mg

Valine (val)

238 mg



 
 

 

Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 15:57
0
Les baies
tibétaines de Goji
doivent être classées
en tant que variété
Fructus Lycium Tibeticum


Image:Illustration Lycium barbarum0.jpg

Lycium Barbarum

En fonction des recherches du Tibétain Bradley Dobos, effectuées, dans l'Himalaya, de 1974 à 1998, le lycium tibétain utilisé, depuis des siècles, dans les régions du Tibet, par la Tradition tibétaine, est une espèce unique, distincte du lycium barbarum chinois.

Bien que semblable à celui qui est connu comme le lycium chinense, le lycium tibeticum est plus petit, plus sucré que les baies de lycium barbarum. Le lycium barbarum pousse en abondance en Chine dans le cadre d'une culture en plaine et non pas dans les régions himalayennes.



Lycium Chinense ou Chinensis

("Tibeticum")


La Chine a aussi une variété appelée lycium chinense qui se développe, en très petites quantités, dans les zones frontalières chinoises, mais c'est le lycium barbarum qui représente la principale récolte.

Les baies tibétaines de lycium tibeticum sont utilisées en médecine tibétaine depuis des siècles et devraient être classées comme Fructus Lycium Tibeticum et non pas comme Lycium Chinense. Puisque cette variété chinoise pousse sur des domaines de collection traditionnels, tibétain et mongol et a été uniquement utilisée par la culture tibétaine pendant des siècles, elle devrait être connue dans le cadre d'une classification indiquant l'utilisation et l'origine tibétaines: Fructus Lycium Tibeticum.

Le nom "Goji" a été donné à cette plante, à partir de 1974, en tant que nom familier, par le médecin & chercheur botanique tibétain Bradley Dobos  ainsi que, à sa suite, par de nombreux botanistes tibétains lors de leurs études et de leurs recherche relatifs à la médecine tibétaine.

Le nom "Goji" a ensuite été utilisé, en 1976, par la Tenzing Momo Apothecary, à des fins commerciales, sur des emballages, et le nom "Goji" a depuis lors gagné en popularité.

Le nom "Goji", comme tel, se réfère à la baie de lycium tibeticum. Le nom "Goji" est donc l'invention du Docteur Bradley Dobos.


Source: Adapté d'un article paru en langue anglaise sur la page:
http://tanaduk.com/research8.html


Pour comparer les deux variétés de Lycium Tibeticum et de Lycium Barbarum

cliquer ICI.
0
Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 11:32
  Les polysaccharides de la baie de goji:
Des propriétés antitumorales et immunostimulantes
scientifiquement reconnues


Goji2.jpg

La baie de goji est utilisée depuis des milliers d’années en médecine traditionnelle chinoise pour améliorer la santé dans son ensemble, protéger la vision, renforcer le système immunitaire, protéger le fonctionnement du foie, améliorer la circulation et la production de spermatozoïdes et même pour renforcer les performances sexuelles. De nombreuses recherches, la plupart réalisées en Chine, confirment son grand intérêt pour la santé.

Depuis le début des années 1980, la baie du goji a fait l’objet d’un nombre important d’études qui justifient son usage historique. Plusieurs d’entre elles ont été publiées en Chine par la prestigieuse commission scientifique et technologique gouvernementale. Celle-ci a déclaré la baie de goji trésor national; dans les récents jeux nationaux, elle est devenue l’arme secrète des nageurs chinois pour se classer parmi les meilleurs et figurer dans l’équipe olympique.

Les études de la commission gouvernementale chinoise ont en particulier documenté les propriétés antioxydantes et immunostimulantes du goji. D’autres études réalisées pour le compte du gouvernement chinois ont montré que la baie de goji est extrêmement utile pour protéger le foie, améliorer la qualité du sang et la vision.

Le goji est un petit fruit rouge ressemblant à une cerise allongée. D’origine tibétaine, il est cultivé principalement dans le sud-est de la Chine. La baie de goji contient des polysaccharides uniques constitués de sucres tels le rhamnose, le xylose, le mannose, l’arabinose ou le galactose. Elle contient également du bêta-carotène et de la zéaxanthine.

Lire la suite sur le site de Nutranews

en cliquant ICI
Published by Goji Santé - dans Travaux scientifiques
commenter cet article